Les confidences de l'invisible

La pratique assidue de la lecture répond au goût de Gabrielle Chanel pour l’invisible. Ce dialogue à travers les siècles, allant de l’Antiquité à ses contemporains, est jalonné par les ouvrages de Sophocle, Virgile, Rabelais, Shakespeare, Montaigne, Madame de Sévigné, Baudelaire, Verlaine, Barbey d'Aurevilly, Lautréamont, Rilke, Proust, Claudel, Apollinaire et Mallarmé. L'écriture poétique constitue le cœur de sa bibliothèque, et la poésie à laquelle Mademoiselle est profondément attachée alimente ses liens d'amitiés avec Jean Cocteau, Max Jacob, Pierre Reverdy, qui lui adressent poèmes dédicacés et lettres. La proximité des auteurs et des textes lui permet de trouver dans son expression, qui est celle de la mode, une modernité qui défie sa propre temporalité et se projette au-delà.

Tristan Tzara / Dada


Proche des avant-gardes, Gabrielle Chanel côtoie les principaux protagonistes de Dada à Paris, Tristan Tzara et Francis Picabia, ce dont atteste sa correspondance, notamment une lettre adressée à Jean Cocteau en juillet 1922.

En rupture avec les conventions et dynamitant l'esprit petit bourgeois, Dada, mouvement né à Zurich en 1916 sous l'impulsion de Tristan Tzara et Hugo Ball, est un laboratoire dont surgiront des formes nouvelles tant en matière d'écriture poétique que dans le champ de l'art.

ANONYME

Collage avec lettrines
1921

Lorsqu’en 1921 Mademoiselle Chanel lance son premier parfum, elle choisit un intitulé des plus sobres : N°5, un numéro de matricule, une dénomination de laboratoire, un chiffre dont elle a fait très tôt dans sa vie son porte-bonheur. C’est une révolution dans le monde de la parfumerie qu'affectionnent alors les intitulés poétiques... Sur une étiquette blanche, qui rappelle les étiquettes d’écoliers ou celles des pharmaciens, on peut lire sur trois lignes : N°5, CHANEL, PARIS. L’esthétique radicale de cette étiquette n’est pas sans lien avec celle des petits tracts que produisent les membres de Dada au même moment. Ces tracts, que l’on nomme « papillons Dada » sont de très courts textes, le plus souvent signés par Tristan Tzara, imprimés sur un papier soit blanc, soit de couleur d’un petit format.

TRISTAN TZARA

« Dada Société Anonyme
pour l'exploitation du vocabulaire »
1918

CHANEL

Étiquette du flacon de parfum N°5

Top